BERNARD REYNÈS

UN HOMME DE TERRAIN
Bernard Reynès est né à Meknès en 1953 de parents enseignants. Après avoir fait ses études de chirurgien-dentiste à la faculté de Montpellier, il découvre Châteaurenard en 1977 où il ouvre son cabinet.

Le coup de foudre est total. Il trouve là l’endroit où plonger ses racines. Il s’y est marié et ses trois enfants y sont nés. C’est en 1995 que débute son engagement dans la vie publique en tant qu’adjoint au maire de Châteaurenard, chargé de l’environnement et de la communication.  Une véritable passion pour sa commune commence :

2001-2017 : Maire de Châteaurenard

2014-2017 : Président de Terre de Provence Agglomération

Mandats nationaux

DÉPUTÉ
Élu député en juin 2007, avec le score le plus important de tout le département (62%), il mène rapidement de nombreux dossiers dont celui du Parc Naturel Régional de Camargue pour lequel il est nommé rapporteur du Gouvernement.

Lors des élections législatives de juin 2012, Bernard Reynès fait face à une triangulaire qu’il remporte avec 41,6% des suffrages. Candidat à sa réélection lors des élections législatives de 2017, il retrouve son siège de député.

Commissions permanentes

MEMBRE
Commission des affaires sociales
du 13/07/2016 au 13/07/2016

Commission des affaires économiques
du 29/06/2007 au 20/06/2017

Commission des affaires étrangères
du 29/06/2017 au 30/09/2019

Suivez l’actualité de votre Député

sur la page Facebook officielle

Cliquez ici

Suppléant

PHILIPPE GINOUX
49 ans

Élu Maire de Sénas le 27 Juin 2015
Réélu le 15 mars 2020

Collaborateurs parlementaires

M. Didier Bonnefoy
Mme Marie Madeleine Diandy
M. Christophe Marcellin
Mme Laury Saladin
M. Bruno Terrié

Association Nationale des Communes et Intercommunalités dotées d’une Cellule de Citoyenneté et de Tranquillité Publique

PRÉSIDENT
L’association a pour but de délivrer informations et conseils aux maires sur l’étendue de leurs prérogatives dans le champ de la prévention de la délinquance et des pouvoirs qu’ils détiennent de la loi du 5 mars 2007 et qu’ils peuvent exercer dans le cadre des cellules de citoyenneté et de tranquillité publique dans le strict respect des libertés fondamentales.