Une prise de conscience mais pas de moyens …
Les associations ne sont guère enthousiastes : les décisions annoncées par le Premier Ministre ressemblent à une fausse bonne idée, les moyens restant en deçà des besoins estimés. Ce que le gouvernement annonce ne sont que des rustines ! Pour certaines associations, le gouvernement a carrément raté le coche et la déception est à la hauteur de l’immense mouvement et de l’attente soulevée ces jours derniers. Car les montants alloués ne sont pas à la hauteur des enjeux. Une amertume partagée pour dénoncer des annonces qui n’en sont pas, un budget qui n’en est pas un, des mesurettes éparses. Aussi, il est temps d’apprécier à sa juste valeur les manques persistants de la prise en charge des femmes victimes des violences conjugales qui méritent tout notre soutien !