Cela pourrait être une simple polémique sur les réseaux sociaux comme il en existe tant, pourtant si l’on regarde de plus près, le problème est plus profond. Une grande marque d’eau en bouteille vient de s’excuser d’avoir incité les français à se désaltérer en plein ramadan. Quelle est cette faute qui nécessite de telles excuses ? Doit-on faire des publicités en fonction de la religion ou des inclinaisons de chacun ? Faut-il interdire les pubs pour la viande le Vendredi Saint, celles pour EDF le jour du Shabbat ou encore les biscuits en forme d’animaux pour ne pas froisser les végans ?

Chacun est libre de ses convictions mais celles-ci ne doivent en aucun cas prévaloir au vivre ensemble. Décidément, toutes les occasions sont bonnes pour s’en prendre à la laïcité, pilier de notre démocratie !