A quelques jours d’une grève nationale de grande ampleur et un an après le début du mouvement des gilets jaunes, pour 64 % des français, le Président de la République ne comprend décidèment pas les difficultés sociales actuelles (42% très mal, 22% assez mal). Une image de « déconnecté » dont Emmanuel Macron a du mal à se défaire. Il est vrai que pour les retraites, le conflit des infirmières, le mouvement des gilets jaunes entre autres, les réponses apportées par le gouvernement sont loin de satisfaire les intéressés. Hélas, nous savons tous que, dans une démocratie, quand le peuple a du mal à s’exprimer ou à se faire entendre, c’est souvent dans la rue que cela se termine…