Je suis fier d’avoir voté POUR «la protection des langues régionales et leur promotion» à l’Assemblée Nationale. Malgré l’appel à repousser le texte par les députés LAREM, nous étions 247 Élus de tous bords à faire adopter cette nouvelle loi qui permettra notamment de consolider l’enseignement des langues régionales, avec un cadre juridique plus clair.

Ces langues régionales, dont notre cher Provençal, sont un trésor national que nous nous devons de préserver. Ce vote d’hier me rappelle une citation bien à propos de Frédéric Mistral : « Entre tóuti faren tout »

L’agriculture est un autre marqueur de notre identité, hélas la météo de ces derniers jours a été désastreuse pour nos viticulteurs et arboriculteurs. Mes pensées vont vers ces travailleurs de la terre qui ont perdu tout ou partie de leur production.