Le dernier baromètre sécurité Fiducial/Odoxa montre que la confiance des français envers le gouvernement pour les protéger de la menace terroriste a chuté de 18 points depuis le mois de juillet, atteignant seulement 26% de confiance. Ce chiffre est le plus bas depuis la création du baromètre en 2016.
Si l’odieux assassinat de Samuel Paty a accentué cette perte de confiance, sur les 4 dernières années, elle n’avait jamais été sous le seuil des 40% malgré les attentats perpétrés sur notre sol.
Autre domaine où la défiance envers le gouvernement atteint un triste record : l’insécurité au quotidien.
C’est une triste réalité vécue par les français, 62% ont été victimes ou témoins de délinquance,25 % d’entre eux ont subi des harcèlements ou ont été agressés verbalement et 30 % en ont été les spectateurs. L’insécurité pousse même de nombreux français à déménager pour un quartier ou une ville où ils se sentiront plus en sécurité. 31 % d’entre eux y ont pensé et 13 % ont franchi le pas.
On le voit, nos concitoyens sont peu nombreux à penser que le gouvernement est capable de les protéger.
Gérald Darmanin a beau marteler que son action est entièrement dédiée à la lutte contre le terrorisme et la délinquance, Emmanuel Macron et Jean Castex nous assurer d’un déploiement de moyens conséquents, ils peinent à convaincre. Les Français ne sont pas dupes !