À la préfecture de Marseille à l’invitation du ministre de la santé Olivier Véran, du ministre délégué chargé des PME, de Mr le Préfet et en présence de Renaud Muselier et Martine Vassal.

J’ai assisté à une bataille de chiffres concernant la gravité réelle ou supposée de la situation sanitaire.
J’ai demandé à ce que chaque commune soit informée de son zonage et des réglementations sanitaires qui y sont liées.

Dans tous les cas , si le gouvernement n’améliore pas sa communication, sa concertation et sa pédagogie , je redoute que chacun d’entre nous vive cette période compliquée de façon encore plus douloureuse !