Retrouvez mon discours à Nicolas Sarkozy - 2 juillet - Bernard REYNÈS
Votre député
TwitterFacebook
Actualités

Posté le Juil 3, 2015 dans Actualités Bernard Reynès, Discours, Documents – Discours

Retrouvez mon discours à Nicolas Sarkozy – 2 juillet

Retrouvez mon discours à Nicolas Sarkozy – 2 juillet

Monsieur Le Président, cher Nicolas, c’est un grand honneur pour le Nord du département des Bouches du Rhône et plus particulièrement pour Châteaurenard de te recevoir dans ce coin de Provence que tu connais si bien, que tu connais si bien car c’est la deuxième fois que tu viens ici, il y en aura surement d’autres encore pour notre bonheur à tous !

Tu as consacré ton début d’après-midi à rencontrer les forces vives de nos voisins et amis du Vaucluse, beaucoup sont là ce soir et je tiens à les saluer ainsi que l’ensemble des élus présents d’avoir franchi la Durance.

Je salue aussi l’ensemble des élus du département et à voir tous mes amis de Marseille si nombreux, je leur demande s’ils sont conscients que Marseille est devenue une banlieue de Châteaurenard mais qu’ils soient rassurés, on ne va pas les intégrer dans notre métropole… !

Avec nos amis du Vaucluse, tu étais je crois, cher Nicolas, sur le registre du rassemblement, ce registre qui t’est si cher puisque tu as consacré l’énergie qu’on te connait à ramener la paix dans notre parti.

Et pas seulement la paix, la fierté d’appartenir à une famille politique en ordre de marche qui engrange les victoires une à une, les municipales, les sénatoriales, les départementales, 12 élections législatives partielles sur 14 gagnées.

Il reste un sujet d’inquiétudes : il y a de nombreux talents chez les Républicains et tant mieux mais nous ne voulons plus voir de querelles d’égo, le combat des chefs, chefs réels ou supposés, les militants et les français ne le supporterait plus.

Nous avons un problème, un seul : il s’appelle François Hollande, François Hollande qui a mis la France à genoux et poussé les français au désespoir et à la colère.

Pourtant , nous sommes les seuls à incarner un immense espoir pour nos concitoyens et je les sens impatients de connaitre, peut être pas encore le programme mais au moins un projet, un projet pour la France qui montrerait déjà une direction, qui porterait une vision de notre avenir commun.

Je ne crois pas qu’ils attendent une liste de 120 propositions, ils veulent une droite décomplexée, quelques marqueurs forts, insécurité, immigration, communautarisme, des marqueurs qui incarnent notre volonté farouche de les appliquer, ils veulent la garantie que nous tiendrons nos engagements, ils veulent que la parole politique n’incarne pas des espoirs déçus, ils veulent qu’elle retrouve tout simplement de la crédibilité.

Nous qui avons tous ici le goût de l’engagement malgré les moments difficiles, très difficiles que nous avons vécus, nous qui avons la conviction que notre parti “les Républicains” a la responsabilité de remettre notre pays sur les bons rails, nous qui avons un attachement viscéral à ce pays que nous aimons tant, avec les valeurs qui sont les nôtres et qui ont fait notre histoire, jamais au grand jamais nous n’avons eu une telle responsabilité d’à la fois réhabiliter la politique et de retrouver la France qui gagne et qui va de l’avant.

Nous avons un rendez vous extraordinaire, et ce rendez vous commence avec les élections Régionales avec Christian Estrosi entouré de Renaud Muselier pour notre département, de Julien Aubert, Philippe Vittel, Chantal Eymeoud, Eliane Bareille.

Je vais le dire tout net, en la personne de Christian Estrosi, c’est un candidat d’une grande qualité que nous avons.

1) Christian on connait ta pugnacité, tu es un vrai combattant et tu as fais tes preuves sur le terrain où tu es plébiscité dans ta ville, dans ta métropole, dans ton département
2) Je suis impressionné par la méthode, l’organisation qui est la tienne : c’est une véritable machine de guerre que tu mets en place
3) tu as cette capacité à t’entourer de gens de talents et je n’en citerais que deux : Michel Sappin, le bon, pas celui qui est à Paris, notre ancien Préfet de Région et Bernard Squarcini… Mr Sécurité qui fut entre autres à la tête de la Direction Centrale du Renseignement Intérieur.
Christian tu te donnes les moyens de nous amener à la victoire et d’arracher enfin cette Région à la Gauche. Un grand merci et crois moi, on va faire le boulot .

Je le dis à Christian, je te le dis aussi cher Nicolas.

N’oubliez pas cette ruralité qui se sent délaissée avec une agriculture en crise endémique, cette ruralité, qui ne saurait être un espace interstitiel entre les métropoles, qui a pourtant un vrai talent si on arrête de l’asphyxier.

Cette ruralité a même la tentation de se tourner vers les extrêmes, vers les extrêmement démagogiques, vers ceux qui jouent sur les peurs, les agitent, mais qui sont incapables de construire et de proposer des solutions crédibles.

Merci de les avoir reçus et écoutés cet après midi !
Voilà , cher Nicolas , on va s’engager à fond dans ces élections régionales, tous, avec nos amis du centre derrière Christian, qui reviendra ici avec Renaud les 19 et 20 juillet. Et ils savent qu’ils peuvent compter sur nous tous pour gagner .
Et cher Nicolas , ne serait ce pas un excellent présage pour les autres combats qui nous attendent ?

Top