Rubrique : Cycles et motocycles
Publiée le 13 octobre 2020

M. Bernard Reynès attire l’attention de M. le ministre délégué auprès de la ministre de la transition écologique, chargé des transports sur le port du casque obligatoire pour les cyclistes. En effet, selon l’article R. 431-1-3 du code de la route, seuls les conducteurs et passagers d’un cycle âgés de moins de douze ans ont l’obligation d’être coiffés d’un casque. Or les derniers chiffres publiés par l’observatoire interministériel de la sécurité routière ne sont pas rassurants en ce sens que depuis 2010, le nombre de cyclistes tués a augmenté de 22 %. Le risque pour un cycliste d’être victime d’un accident est trois fois plus élevé que pour un automobiliste et les blessures les plus graves touchent la tête. En 2019, 187 cyclistes ont perdu la vie, plus de 1 600 autres ont été hospitalisés. Bien qu’il soit uniquement obligatoire pour un cycliste et passager de moins de douze ans, le casque est fortement recommandé quels que soient l’âge de même que le port de gants. Les mains sont le deuxième traumatisme des chutes à vélo qui laissent souvent de nombreuses séquelles. Aussi, il lui demande quelles mesures le Gouvernement entend mettre en place pour protéger les usagers du vélo et s’il envisage de rendre le port du casque et des gants obligatoire.