Bernard Reynès a fait le choix de se déplacer au congrès de Versailles ! Il explique pourquoi : “À l’heure où certains membres de ma famille politique et d’autres décident de boycotter ce Congrès, j’ai pris la décision inverse.  Pourtant, pas très « parisien » de culture, très attaché à mon territoire, j’estime que ma place est d’être à Versailles pour écouter le Président de la République à propos de la réforme institutionnelle et constitutionnelle.
Mon opposition à la politique d’Emmanuel Macron est sans ambiguïté mais ma présence atteste du respect que je dois à la fonction présidentielle ! Une opposition, surtout quand elle est résolue, oblige au respect. C’est le prix d’un débat démocratique qui ne doit pas manquer de clarté mais ne doit en aucun cas ressembler à une forme de guerre civile où la France n’a rien à gagner !”