L'Hommage de BERNARD REYNES à Gustave Cestier - 23 juin - Bernard REYNÈS
Votre député
TwitterFacebook
Actualités

Posté le Juin 24, 2015 dans Discours, Documents – Discours

L’Hommage de BERNARD REYNES à Gustave Cestier – 23 juin

L’Hommage de BERNARD REYNES à Gustave Cestier – 23 juin

Beaucoup d’émotion sur le parvis de la mairie de Châteaurenard, ce mardi 23 juin au matin, à l’occasion de l’hommage à Gustave Cestier. L’occasion pour le Député-Maire Bernard de souligner son dévouement exemplaire pour sa ville : “Nous sommes tous réunis devant cette mairie qui fut sa deuxième maison pour rendre hommage à Gustave Cestier, notre maire honoraire. C’est très difficile pour nous tous de lui témoigner toute notre reconnaissance et notre affection profonde sans heurter la modestie, la simplicité et la pudeur qui étaient siennes.

Alors tout simplement merci, merci tout d’abord à vous tous, vous les châteaurenardais d’être venus si nombreux pour partager cette émotion qui est la notre et l’affection que nous avions pour celui que nous appelions Gustave. Merci aux élus, adjoints et conseillers municipaux qui, depuis 1965, l’ont accompagné et qui ont eu la chance de travailler à ses cotés. J’excuse son ami de toujours Jean-Claude Gaudin retenu bien contre sa volonté au Sénat, merci à Mme la Présidente du conseil départemental, Martine Vassal, merci aux conseillers départementaux et merci à tous les maires, tous les élus des Bouches du Rhône d’être à nos cotés en ce moment si difficile pour nous tous pour témoigner à Gustave Cestier leur immense respect et considération. Merci à Monsieur le Sous Préfet de représenter l’hommage de l’Etat.

Merci à sa famille, à son épouse Jeannette, à ses enfants de nous avoir autorisé cet hommage, malgré leur volonté de respecter la modestie et le goût de la simplicité de Gustave Cestier et je vais essayer de respecter dans cet hommage et sa pudeur et sa modestie .

Avec Gustave, c’est une génération qui nous quitte, une génération qui avait construit ses valeurs sur la ruralité et sur l’amour du terroir, une génération qui a construit l’histoire de Châteaurenard et son identité forte, qui nous a légué le goût de nos traditions mais une génération aussi remarquablement tournée vers l’avenir.

Une génération qui avait des valeurs solides et ces valeurs, Gustave les a mises au service de sa commune avec passion, avec une intégrité sans concession aucune, avec un dévouement de tous les instants, avec un désintéressement exemplaire. Exemplarité ? Homme de devoir, sans ostentation, homme de devoir mais jamais donneur de leçon, homme de devoir au titre de principes inscrits au plus profond de lui et qui nous servaient à tous de repères.

Exemplarité encore ? Pour Gustave Cestier, il y a des choses qu’on ne fait pas tout simplement quand elles heurtent la morale, la morale privée comme la morale publique !

Méfiant des idéologies et de ses excès, seuls comptaient les intérêts de sa commune que cet homme pourtant profondément bon savait défendre avec une réelle opiniâtreté et une pugnacité sans concession.

Il est de coutume de dire, lorsqu’un homme qui a tant imprégné la vie de sa commune nous quitte, qu’il laisse un grand vide. Si tel était le cas, c’est que nous serions incapable de retenir toutes les leçons qu’il nous laisse, toute la sagesse dont il a marqué tous ceux qui ont eu la chance de le connaître. Cette sagesse, il l’a mise au service d’un engagement sans faille.

S’engager, s’engager résolument au service des autres, essayer toujours de rassembler autour de la passion de sa commune : Châteaurenard. S’engager parce que tout simplement il aimait les gens, sans ostentation, avec beaucoup de pudeur, avec parfois cette malice qui lui plissait les yeux mais avec une telle indulgence pour la nature humaine.

Non, Monsieur Le Maire, vous ne laissez pas un grand vide, vous qui avez toujours eu le souci de transmettre, vous nous laissez un bel héritage, l’amour de notre terroir et des gens qui y vivent, l’amour de notre belle terre de Provence , l’amour de notre commune de Châteaurenard… et vous allez terriblement nous manquer !

Top