Le projet de loi du gouvernement est lacunaire et ne traite pas du volet de la radicalisation ni de sa prévention. Nos propositions se fondent sur un travail de fond important, entamé depuis plusieurs années. Nous, parlementaires LR, avons également lancé, dès septembre, un groupe de travail sur le séparatisme qui a auditionné de nombreux experts de tous bords, des chercheurs, des institutions, des autorités religieuses et des membres éminents de I’Islam de France.
Notre contre-projet est composé de 40 propositions réparties en 7 thèmes :
◾ Mieux armer l’état de droit face au séparatisme
◾ Réformer notre politique migratoire
◾ Lutter contre la radicalisation en prison
◾ Lutter contre la radicalisation dans le sport
◾ Lutter contre la radicalisation à l’école et à l’université
◾ Lutter contre la radicalisation dans les services publics
◾ Accompagner l’Islam de France dans sa structuration

Si aucun gouvernement ne pourra garantir le risque zéro en matière d’attentats islamistes, il est du devoir de tout législateur de lutter contre la radicalisation de manière la plus exhaustive possible. Notre contre-projet a pour ambition d’éradiquer l’islamisme radical dans toutes ses sphères !

Téléchargez notre livret : bit.ly/livret-LR-separatisme