Nous continuons à payer le temps perdu en Janvier, Février et Mars. Le ras le bol du confinement est tel qu’il va lever les restrictions sanitaires alors que les conditions initiales de moins de 5000 nouveaux cas par jour sont loin d’être atteintes puisque c’est plus de 30 000 nouveaux cas quotidiens qui sont affectés par la pandémie et que notre département dépasse encore les 400 cas pour 100 000 habitants, jauge retenue pour actionner des  » freins d’urgence  » sanitaires.
Décidément je n’ai jamais compris le « en même temps » … et de moins en moins !