Dès le mois de novembre, j’avais cosigné la proposition des Députés LR demandant la création d’une mission d’information sur « la pénétration de l’islamo-gauchisme dans le milieu universitaire », demande rejetée à l’époque. Pourtant, ces derniers jours, les propos de la Ministre de l’Enseignement supérieur démontrent que nous étions dans le vrai en tirant la sonnette d’alarme !

Il ne faut pas se voiler la face, des courants de pensées dans nos universités vont à l’encontre de l’ouverture d’esprit qui devrait prévaloir dans ces lieux : rejet de notre histoire sous l’angle de la remise en cause du colonialisme, avec un prisme de races, auquel s‘ajoute la question du genre et ne parlons pas de l’écriture inclusive …. Sous couvert de liberté, on interdit toute expression divergente. L’ambiguïté d’une certaine gauche (Insoumis, Verts, etc …) qui ressemble à une vraie complaisance vis à vis de l’islamisme radical doit être clairement dénoncée.

Pour une fois, je vais soutenir un membre du gouvernement, Frédérique Vidal, ministre de l’Enseignement supérieur qui, à défaut du soutien de son propre parti LREM, soulève ici un vrai problème.

Aujourd’hui, nous demandons solennellement au Président de l’Assemblée de réexaminer notre proposition de mission d’information, il est urgent de ne pas laisser prospérer dans nos universités des idéologies contraires à nos principes Laïques et Républicains !