Discours prononcé par Bernard REYNES lors de la manifestation de soutien à nos traditions - dimanche 19 avril 2015 - Bernard REYNÈS
Votre député
TwitterFacebook
Actualités

Posté le Avr 20, 2015 dans Discours, Documents – Discours

Discours prononcé par Bernard REYNES lors de la manifestation de soutien à nos traditions – dimanche 19 avril 2015

Discours du député Bernard REYNES

Manifestation de soutien à nos traditions

Dimanche 19 avril – Saint Rémy de Provence

“Comme c’était le cas en janvier dernier à Eyragues, nous sommes tous présents aujourd’hui pour défendre la bourgine et, au delà, pour défendre nos traditions et notre identité provençale. Et à ce titre, l’organisation de ce grand rassemblement à Saint Rémy, magnifique commune des Alpilles située en plein cœur de notre Provence, est un symbole extraordinaire.

Et après tout, l’identité provençale c’est quoi ?

L’identité provençale c’est d’abord une histoire.

Ce sont nos traditions qui raconte cette histoire !

Ce sont nos traditions qui la font vivre !

Ce sont nos traditions qui nous la font partager !

Et qu’on ne nous dise pas à l’heure de la mondialisation, de l’Europe, que notre mode de vie est archaïque, que nos coutumes sont dépassées !

C’est une erreur fondamentale !

Ces traditions c’est notre avenir !

C’est un repère pour nous, pour les générations futures.

Mais c’est aussi un rempart ; un rempart contre l’uniformité qui ferait qu’en Alsace, en Auvergne, en Bretagne, en Provence ou à Paris on vivrait tous de la même façon !

Et je dois vous dire : j’en ai assez que ce soit des gens venus d’ailleurs qui viennent nous expliquer :

  • ce que l’on doit aimer ou ne pas aimer

  • ce que l’on doit perpétuer ou ce que l’on doit abandonner

Est-ce qu’on explique aux parisiens comment ils doivent vivre ?

Quels doivent être leurs loisirs, leurs goûts, leurs occupations ?

Vous vous rappelez, il y a quelques années, quand un de mes collègues de l’Assemblée Nationale, originaire des Yvelines, voulait que tous les cavaliers portent une bombe ? Cela aurait été très seyant dans sa commune de Maisons-Laffitte, mais vous imaginez nos mireilles et nos arlésiennes en train de défiler avec cet accoutrement ?! Et pourquoi pas aussi avec un gilet de sécurité ?!

Monsieur le Maire, Cher Max,

Aujourd’hui, si tu nous y autorise, nous sommes tous eyraguais !

Le pouls de la Provence bat aujourd’hui à Saint Rémy en solidarité avec Eyragues !

Eyragues, le village d’irréductibles Gaulois qui ne veut pas se faire dicter sa conduite par des gens qui ont été accueillis en Provence et qui, au lieu de s’adapter, d’apprendre à aimer nos traditions, veulent nous imposer un mode de vie qui n’est pas le nôtre !

C’est la Provence entière qui s’est levée aujourd’hui à Saint Rémy !

Je le dis très clairement à tous ces gens très intelligents, à ces hauts fonctionnaires qui nous gouvernent : considérez cette grande levée en masse comme un avertissement ! On ne touche pas à notre identité !

L’autre jour à Maussane, lors du forum du Collectif Provence, organisé d’une main de maître par Jean-Pierre RICHARD, et qui rassemblait de nombreuses associations qui font vivre la belle culture provençale, je citais cette phrase d’un grand Président de la République, Georges POMPIDOU, qui disait à propos de la multiplication des lois et des réglementations : « Arrêtez donc d’emmerder les français » !

Et comme Georges POMPIDOU l’a dit, je m’autorise aussi à le dire :

« Arrêtez d’emmerder les Eyraguais ! »

« Arrêtez d’emmerder les Provençaux ! »

« Arrêtez d’emmerder les Français » !”

Top