Ne comptez pas sur moi pour leur jeter la pierre. Leur arrêté n’est pas illégal ! Il le sera si un décret de la Préfecture l’interdit.
Par contre, ces décisions ont servi de «lanceur d’alerte» et on fait remonter au gouvernement l’absurdité de ces mesures, de la distorsion de concurrence avec les grandes surfaces et le cadeau fait à Amazon.

Je rappelle que pour ces commerces, alimentation, librairies, fleuristes etc …. , il ne s’agit pas de baisse de leurs revenus mais de risque de les voir définitivement disparaître. Ce serait la fin de nos centre- villes.