Nous avons demandé la création d’une mission d’information qui se transformera en commission d’enquête pour faire le bilan de l’action du Président de la République durant la crise sanitaire.
Elle sera mise en place début Juin .
Elle sera présidée par Richard Ferrand, président de l’Assemblée Nationale d’où le risque que sa neutralité ne soit pas garantie. Il est absolument indispensable que le rapporteur en soit un député LR , pour assurer son indépendance par rapport à l’exécutif !
Y associer le Sénat où nous sommes majoritaires nous paraît parfaitement logique .

Politique :
L’implosion du groupe LREM avec le départ d’une dizaine de députés conduit à quelques conclusions :
⁃ la perte de la majorité absolue du groupe LREM à l’Assemblée Nationale.
⁃ Le Modem va voir son poids renforcé et peut jouer un rôle central avec ses 46 députés , ce qui a toujours été son objectif.
⁃ Ce nouveau groupe fort d’une vingtaine de parlementaires va encore plus émietter le nombre de groupes ( 9 ), rendre illisible l’opposition ce qui fait le jeu du gouvernement.
Nous proposons que la possibilité de créer un groupe à l’Assemblée Nationale ne puisse se faire que si ce groupe représente à minima 10 % des parlementaires.
Il faut ajouter qu’avec la multiplication des ordonnances , le parlement ressort très affaibli dans son rôle de contrepouvoir.
Politique aussi :
La récupération du Gaullisme par Emmanuel Macron suscite beaucoup d’ironie dans nos rangs . En Mai 1940 , le gouvernement avait largement pêché par un manque d’anticipation… comme le Pt de la République aujourd’hui et c’est le Général de Gaulle qui avait incarné l’esprit de résistance ….

Santé :
Le gouvernement nous avait annoncé avec beaucoup d’emphase une étude épidémiologique « Discovery » au niveau européen restituée pour la mi – Mai .
Rien à ce jour …. ce qui atteste de l’incapacité du Pt de la République à entraîner l’Europe comme il l’a souvent prétendu !
700 000 tests devaient être effectués or il semble que la moitié seulement de ces tests est à ce jour disponible.
Seule une réforme globale de l’hôpital et de la médecine libérale s’impose pour pallier les graves difficultés qu’ont connu les professionnels médicaux et paramédicaux.
La proposition d’une prime pour les infirmiers et infirmières est proprement scandaleuse d’autant plus qu’elle ne serait pas attribuée de façon uniforme sur l’ensemble du territoire national et donc créerait des discriminations !
Seule une augmentation des salaires serait de nature à vraiment concrétiser une valorisation de leur travail et la reconnaissance que nous leur devons !
Une augmentation conséquente éventuellement lissée sur 5 ans pourrait être une piste de proposition !
Enfin l’exonération de la TVA sur les masques
est une nécessité sinon une évidence !

Économie :
Un plan global de relance de l’Economie s’impose , compatible avec les précautions sanitaires.
Plusieurs propositions de notre groupe sont des nécessités absolues .
⁃ Au préalable , il convient de renouer le dialogue avec les salariés et le patronat au travers des syndicats .
⁃ Privilégier le dialogue à l’intérieur de l’entreprise plutôt que depuis Paris et systématiquement par la loi .
⁃ Sortir le plus rapidement possible du chômage partiel , au moins dans certains secteurs, pour favoriser les CDI , la baisse des charges patronales et sociales comme l’exonération des charges pour les heures supplémentaires sont des sujets majeurs . Le dogme des 35 h pourrait aussi être assoupli.
⁃ 700 000 jeunes arrivent sur le marché du travail . L’accès à de vrais emplois est primordial pour cette nouvelle génération ! 0 charge pour faciliter leur embauche et faciliter leurs stages en entreprise est beaucoup plus pertinent qu’un SMIC-jeunes ou que la relance de contrat- jeunes pour acquérir de vrais emplois .
⁃ Je suis défavorable à la généralisation de l’ouverture du dimanche des commerces. J’y ai toujours été défavorable et dans les circonstances actuelles , elle défavoriserait encore plus les commerces de proximité et favoriserait la grande distribution qui seule aurait les moyens en terme de personnel pour l’assumer .
⁃ Cette relance doit avoir un volet environnemental fort . Un meilleur fléchage des soutiens à une croissance verte est une priorité. Certainement l’occasion de dénoncer le lobbying concernant les éoliennes largement subventionné ( plusieurs dizaines de milliards d’euros ) et dont le bilan est dérisoire en terme de production d’électricité !
⁃ Une aide spécifique aux communes touristiques , qui sont parmi les plus impactées par la crise , s’impose en urgence .

J’espère avoir été suffisamment complet dans ce compte rendu qui devient un rendez vous hebdomadaire et tant mieux ! J’essaie , dans une certaine mesure , d’avoir une approche non partisane tout en restant fidèle à mes convictions politiques.

Restez prudents et à très vite