La majorité de l’entretien a porté sur un sujet plus réjouissant mais tout autant important après 2 mois de confinement strict et l’arrivée des beaux jours : l’accès aux plages et aux ports .

Les plages :
Le maire doit au préalable faire une demande au Préfet pour leur réouverture , expliquer les règles de sécurité sanitaire et la date d’ouverture souhaitée.
Le Préfet va publier dès aujourd’hui les arrêtés d’ouverture si cette procédure est respectée.
JC Gaudin n’y étant pas favorable , celles de Marseille seront fermées au moins jusqu’au 2 Juin .
Le risque d’encombrement des plages à la périphérie sera une éventualité à ne pas négliger .
Tout dysfonctionnement des règles sanitaires peuvent entraîner un arrêt immédiat de leur fréquentation.

Aux Saintes Marie de la Mer , l’accès est interdit durant le pèlerinage soit ce dimanche et lundi , le pèlerinage étant lui même interdit . D’autre part , la limitation de la circulation sera mise en place durant cette même période.
J’ignore si l’accès sera possible avant cette date , mais il le sera après, dès mardi prochain.

Navigation :
La sortie des ports est autorisée .
La navigation dans une bande de 500 mètres comme le mouillage est interdit au droit des plages dont l’accès n’est pas autorisé.

Tourisme :
Sujet majeur pour la 2 eme région touristique de France !
Il n’y a encore pas d’instructions données au Préfet concernant la réouverture des campings .
Une rencontre est programmée avec Renaud Muselier , Président de la Région PACA, pour arrêter une stratégie globale de la relance du tourisme . Les parlementaires en seront tenus informés.
L’ouverture des bars restaurants au 2 Juin est confirmée à la condition toutefois que la pandémie continue à reculer .

Musées :
Actuellement, seuls sont autorisés à ouvrir les musées dit locaux , dont la zone de fréquentation ne dépasse pas un rayon de 30 km .
Sollicité par Mme la Maire des Baux , j’ai fait part de la demande de réouverture du musée
Brayer , de la Carrière et du site du Château .
Il convient d’espérer une réponse positive vu la qualité du dossier présenté .

Marchés de plein air :
De nombreux arrêtés dérogatoires permettent leurs ouvertures si , bien sûr , les règles de sécurité sanitaire sont respectées.
Précisons que le non alimentaire y est aussi autorisé.

Économie :
2 grandes entreprises ayant l’essentiel de leur activité tournée vers la restauration et l’hôtellerie m’ayant sollicité face aux grandes difficultés qu’ils affrontent , seront mises en contact dès demain avec le Commissaire au Redressement Productif pour bénéficier d’un soutien spécifique.

Santé :
Il n’y aura pas d’informations spécifiques au niveau communal sur la circulation du
Covid 19 , cette information pouvant être attentatoire au secret médical.
Par contre , cela est envisageable à l’échelle d’un bassin de vie ou des intercommunalités.