L’Assemblée nationale

RÔLE ET POUVOIRS
Née le 17 juin 1789, L’Assemblée nationale est au cœur de notre démocratie. Elle forme avec le Sénat le pouvoir législatif dont la mission est de faire la loi et de contrôler le Gouvernement.

Cette très ancienne institution se réforme : modernisation de la procédure législative, approfondissement des pouvoirs de contrôle, octroi de droits spécifiques aux groupes d’opposition, renforcement des règles de transparence et de déontologie.

PARCOURS DE LA LOI
L’initiative des lois appartient au Gouvernement (on parle alors de « projets de loi ») et aux parlementaires, députés et sénateurs (il s’agit alors de « propositions de loi »). Déposé à l’Assemblée nationale, le projet ou la proposition de loi est renvoyé à l’une des huit commissions permanentes. La commission va modifier le texte en adoptant des amendements. Le texte adopté par la commission est ensuite examiné en séance publique où il pourra être à nouveau amendé. Une fois voté par l’Assemblée, il est transmis au Sénat. En cas de désaccord, l’Assemblée nationale a le dernier mot.

LES COMMISSIONS ET AUTRES ORGANES
Le travail législatif et de contrôle se fait en séance publique mais aussi au sein des organes parlementaires, les uns de nature permanente (les huit commissions permanentes, la commission des affaires européennes, les délégations…), les autres créés à titre temporaire (les missions d’information et les commissions d’enquête chargées d’étudier un sujet et de faire des recommandations, les commissions mixtes paritaires constituées en cas de désaccord entre l’Assemblée nationale et le Sénat…).

Les 577 députés sont élus pour 5 ans  au scrutin uninominal majoritaire à deux tours par tous les Français âgés de dix-huit ans au moins, dans le cadre de circonscriptions, à l’intérieur d’un département dans la plupart des cas ; les pays et collectivités d’outre-mer ainsi que les Français établis hors de France élisent aussi des députés

Bien qu’élu dans le cadre d’une circonscription, chaque député, compte tenu de la mission de vote de la loi et de contrôle de l’action du Gouvernement dévolue à l’Assemblée nationale, représente la Nation tout entière et est à ce titre détenteur d’un mandat national.

La loi est l’expression de la volonté générale. L’initiative des lois appartient au Premier ministre et aux membres du Parlement. Outre les lois dites « ordinaires », il existe d’autres catégories de lois prévues par la Constitution. Des règles et des procédures particulières s’appliquent à chacune de ces catégories.

Toutes les lois, sauf les lois référendaires, sont adoptées par le Parlement. Une loi d’habilitation peut permettre au Gouvernement d’intervenir temporairement, par voie d’ordonnances dans le domaine normalement réservé à la loi.

Le Parlement contrôle l’action du gouvernement. Cela se traduit notamment par la capacité qu’ont les députés d’obtenir des réponses du gouvernement. Les questions des députés peuvent prendre trois formes officielles : les « questions écrites », les « questions orales sans débat » et les « questions au gouvernement ».

Le contrôle de l’action du Gouvernement se fait aussi au sein des organes parlementaires, et notamment les commissions permanentes qui jouent un rôle essentiel dans la préparation du travail dans l’hémicycle.

En savoir +

Site de l’Assemblée nationale
Visite virtuelle