Noisiel, Lyon, Amiens, Beauvais, Rilleux-le-Pape … Le Ministre de l’Intérieur fait la tournée des faits divers en proclamant devant les caméras que « la violence ne sera pas acceptée ». Pourtant, dans de nombreuses villes nous constatons une recrudescence de violences de bandes, de scènes de guerilla urbaine et d’incivilités. C’est un fait, l’ordre républicain n’est plus respecté.
Un sentiment d’impunité prédomine, chaque jour des crimes et délits sont commis par des multirécidivistes à maintes reprises interpellés par la police et trop souvent remis en liberté. Que fait le Gouvernement pour lutter contre ce fleau ? Il multiplie les interdits qui pénalisent la majorité silencieuse et civique.
Il est urgent de rétablir l’autorité de l’État mais pour cela, il faut de la volonté et du courage !