Inauguration du restaurant scolaire d'Eyragues - Bernard REYNÈS
Votre député
TwitterFacebook
Actualités

Posté le Juil 11, 2014 dans Discours

Inauguration du restaurant scolaire d’Eyragues

Inauguration du restaurant scolaire d’Eyragues – Samedi 28 juin 2014 – 11h00

Monsieur le Sous-Préfet,
Monsieur le président du Conseil général,
Madame la Conseillère générale,
Monsieur le Conseiller général,
Messieurs les Maires,
Mesdames et Messieurs les élus,
Mesdames et Messieurs,

L’inauguration d’aujourd’hui me ramène à l’année dernière, le 6 avril exactement, date à laquelle nous procédions à la pose de la première pierre de ce restaurant scolaire.

L’école est un lieu extrêmement important pour nos enfants.
C’est là qu’ils passent la plus grande partie de leur temps, là qu’ils s’y font des amis, là aussi qu’ils apprennent. Il est donc important et nécessaire de tout mettre en œuvre pour qu’ils s’y sentent bien.

Monsieur le Maire, je suis venu en début de semaine à l’école Gabriel Péri, où j’ai rencontré la classe de CM2 de Madame GARCIA dans le cadre du concours du Parlement des enfants. En entrant dans la cour de l’école, j’ai été frappé par l’architecture qu’offre le bâtiment et cette cour de platanes qui constitue un formidable espace de jeu pour les enfants.

Connaissant les infrastructures scolaires de votre commune, je tiens à souligner la qualité avec laquelle a été pensée la cantine scolaire, qui est dans la continuité de ce qu’ont réalisé les anciens sur Eyragues.
Ce bâtiment, d’une surface de 700m² – contre 100m² pour l’ancienne cantine scolaire située dans l’école maternelle – est désormais en capacité d’accueillir les 100 élèves de maternelle et 200 de primaire en un seul service, alors qu’il en fallait deux auparavant.

Et quelle bonne idée, par ce projet, de participer à l’autonomisation des enfants, puisque les primaires bénéficient désormais d’un système de self-restauration qui, au delà de leur donner plus d’autonomie, leur permet de composer eux-même leur menu, et participe à leur éducation au goût et aux produits locaux.

En parlant de produits locaux, la transition est toute faite pour évoquer également l’inauguration de la halle aux producteurs, en lieu et place de l’ancienne bergerie, et qui s’intègre dans un projet plus global avec la création d’un parc paysager et l’installation dans le bâtiment principal du musée et d’une salle de réception.

La réalisation de cette halle, liée également au projet de déplacement du marché hebdomadaire, mérite d’être soulignée à plusieurs niveaux :
– d’abord parce que ce projet a permis de continuer de manière remarquable à restaurer le patrimoine architectural d’Eyragues.
– ensuite, parce qu’elle permettra d’accueillir prochainement des producteurs  locaux. Elle participera ainsi à la valorisation de notre territoire agricole, des productions locales et régionales, et favorisera les circuits courts, auxquels je suis, comme vous tous, très attaché, mais qui souffrent d’une concurrence importante et méritent d’autant plus notre soutien.
– enfin, parce que l’ouverture de cette halle participera à l’animation de la commune et à la réappropriation d’Eyragues par ses habitants.

Au travers de ces deux projets, qui touchent à la fois nos enfants et la vie d’Eyragues, la municipalité s’engage donc résolument pour l’avenir.

Un pari sur l’avenir réalisé aussi sur le plan financier.
Alors que les collectivités locales connaissent une diminution de leurs dotations et subventions, ces deux constructions ont été réalisées à moindre coût, la commune d’Eyragues ayant bénéficié de participations non négligeables de la part de l’Etat mais aussi du Conseil Général.

Ainsi, le département a subventionné la réalisation de la halle aux producteurs, pour un montant de 120 000 euros sur les 360 000 euros du projet, dans le cadre des travaux de proximité.

Par ailleurs, alors que le montant total du restaurant scolaire s’élève à 1,37 million d’euros, la municipalité a pu compter sur le soutien financier :
– du Conseil général, à hauteur de 50 %, accordé dans le cadre d’un contrat départemental.
– et de l’Etat, à hauteur de 95 000 euros

Je tiens sincèrement à vous remercier, Monsieur le Sous-Préfet, pour votre soutien à la commune d’Eyragues.

Monsieur le Président du Conseil général, nous connaissons votre soutien indéfectible aux communes rurales et l’attention particulière que vous portez au Nord du département et nous ne pouvons que vous en remercier.

Je profite de cette occasion pour rebondir sur ce que Jean-Claude GAUDIN a dit lors de l’inauguration de la maison de retraite d’Eygalières, il y a quelques jours.

Nous restons attachés à notre département, nous y tenons. Il s’agit d’une partie de notre identité et reflète cette proximité qui nous est à tous si chère.

Cette institution, ancrée depuis si longtemps dans le paysage politique français, mérite donc que l’on se mobilise pour notre territoire, pour nos administrés, afin qu’ils continuent de bénéficier d’un soutien que l’on sait sans faille, et qui nous permet de réaliser des projets tels que ceux que nous inaugurons aujourd’hui, et dont nous pouvons être fiers.

Je conclurai là mes propos en félicitant l’équipe municipale pour ces deux beaux projets qui démontrent le dynamisme d’Eyragues et participent au bien vivre de la commune.

Top