Primaire : Bernard Reynès a annoncé son soutien à Nicolas Sarkozy - Bernard REYNÈS
Votre député
TwitterFacebook
Actualités

Posté le Août 26, 2016 dans Actualités Bernard Reynès, Diaporama, Diaporama accueil, Evènements

Primaire : Bernard Reynès a annoncé son soutien à Nicolas Sarkozy

Primaire : Bernard Reynès a annoncé son soutien à Nicolas Sarkozy

Devant plus de 2.000 personnes réunies hier soir au gymnase Coubertin, le Député-Maire Bernard Reynès a officiellement annoncé son soutien à Nicolas Sarkozy ! Le premier meeting du candidat à la Primaire des Républicains, qui avait choisi Châteaurenard pour son lancement, a été couronné d’un immense succès. Retrouvez ci-après le discours de Bernard Reynès !

Mr Le Président

C’est vraiment un grand honneur et un vrai bonheur de vous accueillir à nouveau, ici, à Châteaurenard, dans ce petit coin de Provence .

Il y a pratiquement un an, nous recevions le Président des Républicains, celui qui avait remis le parti en ordre de marche, celui qui s’engageait dans le combat des Régionales, qui allait nous mener à la victoire avec Christian Estrosi après le succès des Départementales et la brillante réussite de Martine Vassal .

Une année déjà , cher Nicolas .

Une année tragique qui plonge de plus en plus notre pays, la France, dans le doute, la peur du lendemain, l’angoisse, la honte, la colère.

Je n’ai jamais autant ressenti chez nos concitoyens autant de désillusion voire d’écoeurement avec cette terrible tentation de perdre tout espoir, de jeter le bébé avec l’eau du bain.

Ils ont le sentiment qu’on les a oubliés , qu’on les a trompés, qu’une élite insolente donneuse de leçons qui vit loin des réalités à Bruxelles, à Paris, qui vit hors sol est devenue autiste, drapée dans une insolence insupportable et dans une incompétence qui l’est autant.

Certains sont bardés de diplômes impressionnants, beaucoup sont paraît il très intelligents mais nombreux sont ceux qui ont perdu tout lien avec les gens , qui pensent qu’au delà du périphérique on a de la paille dans les cheveux et il leur manque souvent 2 vertus : le cœur et un minimum de bon sens .

Comment alors s’étonner que nos concitoyens se soient éloignés de la classe politique quand ils ont le sentiment qu’elle les méprise , qu’ elle est incapable de leur apporter la prospérité et qu’ elle est incapable de les protéger ?

La gauche et plus particulièrement François Hollande, l’homme qui a tellement menti, a une responsabilité écrasante dans ce discrédit du politique et sera responsable devant l’histoire de l’état catastrophique de notre pays.

Un pays véritablement racketté, en panne dont toutes les énergies sont bridées au nom d’un égalitarisme aussi stérile qu’archaïque.

Des français qui souffrent, hantés par le spectre de la pauvreté et du chômage.

Des français que l’on est même pas capable de protéger dans leur sécurité mais plus encore dans leur identité.

C’est un crime d’être attachés à notre histoire, à notre civilisation, à nos valeurs , à nos traditions ?

C’est un crime de refuser qu’on nous impose, insidieusement ou par la force ce que nous ne sommes pas et que nous ne voulons pas être ?

C’est un crime d’aimer viscéralement ce pays et de penser que ceux qui ne l’aiment pas n’ont rien à y faire ?

C’est un crime de demander des lois d’exception , en temps de guerre , pour imposer la plus grande sévérité envers les barbares qui tuent indistinctement femmes et enfants ?

Pourtant, les vrais gens, ils sont ici, pourtant c’est dans cette France profonde que bat le pouls de la nation, pourtant c’est ici que s’est construit notre identité, l’amour de nos territoires, de nos traditions depuis des siècles dans une harmonie qui est menacée par la crise économique et par des personnes qui ne partagent pas nos valeurs et veulent nous imposer ce que au plus profond de nous , nous ne sommes pas, ce que au plus profond de nous, nous refusons d’être !

Attention, ne sous estimons pas ce désespoir qui est devenu pour beaucoup, tentés par des votes extrêmes, une rage froide et qui peut accoucher du pire.

C’est pourquoi, jamais une élection n’aura été aussi cruciale pour notre pays .

2017, c’est le dernier espoir de remettre notre pays et rapidement dans la bonne direction.

C’est pourquoi, comme vous tous ici présents, je vais m’investir à fond dans cette élection présidentielle .

Oui , mais derrière qui ?

J’avais dit que je prendrai le temps d’écouter, de jauger, tous les candidats et 5 sont déjà venus ici .

Excuse moi, cher Nicolas mais je souhaitais prendre mon temps, bien réfléchir, évaluer, objectiver mon choix et entendre en même temps les attentes de mes concitoyens et après tout j’avais proposé une charte de bonne conduite pour les primaires à cet effet .

L’heure est trop grave, la France ne peut pas se tromper comme en 2012 !

Avec le temps, 3 critères se sont imposés, 3 qualités indispensables pour sortir la France de l’ornière, 3 vertus qui doivent être la marque de fabrique du prochain Président de la République.

Autorité , expérience , énergie !

Autorité, parce que, et disons le tout net, la France a besoin d’un chef !

Nous en avons assez de cette gouvernance floue, incertaine, hésitante, illisible .

Nous avons besoin de quelqu’un qui montre un cap qui sait où nous emmener, qui n’a pas la main qui tremble, surtout en ces temps de guerre que nous connaissons .

Quelqu’un qui ne reculera pas, qui fera preuve d’une vertu si rare en politique… le courage .

Et çà, c’est bien vous Mr le Président !

Nous avons besoin d’un homme d’expérience qui sait parfaitement décrypter ce qu’il a réussi dans le passé tout autant que ce qu’il aurait aimé mieux faire.

Un homme d’expérience parce que la fonction ne s’improvise pas comme l’a cru François Hollande avec le résultat pitoyable que l’on sait.

De l’expérience parce que le sursaut de la France passe aussi par notre crédibilité à l’étranger pour retrouver notre place dans le monde afin de ne plus subir des décisions sur lesquelles nous n’avons plus prise .

Avoir été déjà Président de la République, avoir fait face à la plus grande crise financière que le monde ait connu en 2008 ce que tout le monde fait semblant d’oublier, avoir mesuré l’immense complexité de la fonction, cette expérience là est irremplaçable et Mr Le Président, on ne va pas s’en priver !

Enfin l’énergie, cette énergie fantastique, qui est d’ailleurs contagieuse, cette énergie qui est capable de mobiliser, de rassembler, d’impulser, cette énergie qui est indispensable pour relever ce terrible défi : relever la France , la protéger, lui redonner la fierté, le goût d’avancer et d’être vainqueur .

Qui d’autre a cette formidable énergie à soulever les montagnes… surtout pas quelqu’un de banalement normal .

Cette prodigieuse énergie, c’est bien la marque de Nicolas Sarkozy.

Voilà pourquoi Mr Le Président , je me range à vos cotés … et ce n’est pas que le choix de la raison car c’est une évidence, ce n’est pas que le choix de la raison, c’est le choix de la passion , la passion de servir notre si beau pays la France, la servir à vos cotés.

Enfin cher Nicolas , c’est le choix du cœur .

Je voudrais sans blesser ta pudeur dire que tu es un homme de cœur .

Et contrairement à ce que beaucoup pensent, ce n’est pas un défaut en politique même si ce n’est pas un monde caractérisé par sa grande douceur.

Nicolas Sarkozy aime les gens, c’est comme çà , il a besoin d’eux, il a besoin de partager avec eux, il est très attentif à l’autre.

Ce jugement vous ne le trouverez jamais dans les médias, pourtant c’est aussi une grande vertu pour comprendre un pays qui souffre !

Mr Le Président, on va faire le job, Mr Le Président, on va se défoncer et on sera fier de le faire car c’est pour notre pays la France, c’est pour nos concitoyens, les français, c’est pour nos jeunes, c’est pour nos anciens.

Mr Le Président, vous pouvez compter sur nous, sur nous tous et nous allons nous lever en masse pour que l’espoir revienne, dans ce pays, un espoir qui maintenant n’a plus qu’un nom que nous allons arborer comme un drapeau :

NICOLAS SARKOZY .

Top